Comment fabriquer des boules de graisse pour les oiseaux du jardin avec les enfants

Fabriquer des boules de graisse avec les enfants est à la fois ludique et utile. Les oiseaux seront ravis de cet apport de nourriture durant l’hiver. Pour cette fois, les enfants cuisinent, mais les invités seront à plumes 😀

boules de graisse pour oiseaux
Des boules de graisse pour oiseaux “maison”.

4 excellentes raisons de nourrir les oiseaux en hiver

#1 L’hiver il fait froid et faim

L’hiver est une saison difficile pour les oiseaux des jardins et de nombreux oiseaux meurent chaque année durant cette période. La nourriture est en effet très difficile à trouver : graines et vers se cachent dans des sols gelés alors que les oiseaux ont besoin d’apports importants pour lutter contre le froid et maintenir leur température entre 41 et 43,5°C.

#2 Nourrir pour observer

Le nourrissage permet d’observer les oiseaux facilement en plaçant les mangeoires de manière à les voir depuis une fenêtre. C’est une occasion en or d’observer des animaux sauvages ! Hé oui, nul besoin d’aller faire un trek en Afrique pour observer des animaux dans leur milieu naturel. Les oiseaux des jardins sont à notre portée et les enfants adorent les regarder et reconnaitre les différentes espèces.

mésange charbonnière, mangeoire arachide, cacahuète, nourrissage oiseaux
Une mésange charbonnière près du distributeur d’arachides.

Cette année, j’ai eu l’occasion de voir sur mes mangeoires douze espèces d’oiseaux : moineau domestique, mésange charbonnière, mésange bleue, rouge-gorge, pinson des arbres, pinson du nord, sitelle torchepot, verdier d’Europe, chardonneret élégant, tourterelle turque, geai des chênes et pic épeiche. Chaque espèce a ses petites habitudes. Le rouge-gorge se promène toujours seul et sautille au sol pour se nourrir. Les moineaux domestiques arrivent en bandes et s’envolent au moindre mouvement. Les mésanges bleues et charbonnières sont présentes toute la journée, picorant les graines de tournesol, qu’elles cassent en les tapant sur les branches ; elles n’ont presque pas peur des humains. C’est un spectacle dont je ne me lasse pas et j’en profite pour participer au comptage des oiseaux organisé par la Ligue de Protection des Oiseaux et le Muséum National d’Histoire Naturelle.

#3 Le nourrissage vient en aide aux espèces menacées

Les populations d’oiseaux ont fortement diminué ces dernières années. Dans les campagnes, leur nombre a été réduit d’un tiers en quinze ans, touchés par les pratiques d’agriculture intensive et les pesticides. Les villes ne sont pas épargnées non plus puisque les oiseaux spécifiques des villes, tel le moineau domestique, disparaissent eux aussi, ne supportant pas les taux élevés de CO2. Un petit geste envers les oiseaux en pratiquant le nourrissage est donc un moyen de les aider. Aider les oiseaux, c’est sauvegarder notre planète et celles de nos enfants.

#4 Adieu les pesticides, bienvenue aux oiseaux !

Les oiseaux sont les alliés d’un jardin naturel et écologique. Ils consomment en effet une grande quantité de ravageurs des cultures, particulièrement lors de la nidification et du nourrissage des jeunes. Un couple de mésanges charbonnières capture entre 12 000 et 18 000 chenilles le temps d’une nichée ! La mésange charbonnière se nourrit même de chenilles urticantes telle la chenille processionnaire du pin.

Favoriser la présence des oiseaux en toute saison permet donc de diminuer drastiquement les populations d’indésirables au potager : pucerons, chenilles, limaces, escargots… Insectivores au printemps/été et granivores en automne/hiver, les oiseaux s’adaptent aux conditions climatiques et à la nourriture disponible. C’est pourquoi un jardin offrant de la nourriture toute l’année attirera les oiseaux chez toi.

Si le nourrissage doit être continu durant les périodes froides, il vaut mieux l’arrêter au printemps, sinon les oiseaux n’auront aucune raison de partir à la recherche des chenilles et pucerons 🙂 La durée idéale est donc de mi-novembre à mi-mars.

Fabriquer des boules de graisse pour oiseaux avec les enfants

enfants PtitChef et MiniCheffe préparent les boules de graisse pour oiseaux du jardin
PtitChef et MiniCheffe préparent les boules de graisse.

Place maintenant à l’action, prépare les boules de graisse avec ton enfant.

Ingrédients pour une douzaine de boules

  • 500 g de matière grasse : margarine, beurre ou saindoux
  • 500 g de mélange de graines pour oiseaux sauvages : tournesol, cacahuète, maïs, millet…
graines, matière grasse, boule de graisse oiseaux, beurre, saindoux
Des graines et de la matière grasse pour fabriquer les boules de graisse.

Les matières grasses végétales sont à privilégier, si possible sans huile de palme. Les graisses animales telles que le beurre et le saindoux peuvent également être utilisées sans excès. J’alterne différentes matières grasses pour diversifier les apports, en favorisant la margarine. C’est d’ailleurs ces dernières qui sont mangées le plus rapidement. Les oiseaux aussi ont leurs préférences !

Préparation des boules de graisse

  1. Coupe la matière grasse en gros cubes et fais-la fondre au micro-ondes dans un récipient adapté, une ou deux minutes suivant la puissance de votre micro-ondes.
  2. Ajoute les graines et mélange bien.
  3. Verse dans des moules. Place une ficelle ou un fil de fer dans les boules si tu veux les suspendre. Si tu es équipé d’un distributeur à boules de graisse, tu peux passer cette étape.
  4. Laisse refroidir les boules de graisse dehors pour qu’elles se solidifient. (normalement si tu prépares des boules de graisse c’est qu’il fait froid =).
fabriquer boules de graisse pour oiseaux
Chez moi, je prépare des cannelés pour oiseaux 😀

Avec le saindoux, il est également possible de le laisser ramollir à température ambiante avant d’y mélanger les graines pour former les boules. J’ai utilisé cette technique pour façonner une grosse boule de graisse que j’ai attachée de manière peu orthodoxe sur les branches d’arbre. Les oiseaux n’y prêtent cependant pas d’importance et se régalent à la picorer.

Une mésange bleue picore la boule de saindoux et de graines.
Une mésange bleue picore la boule de saindoux et de graines.

Les aliments interdits aux oiseaux

Certains aliments sont toxiques pour les oiseaux, d’autres sont mauvais pour leur santé, même s’ils en raffolent. Alors voici une liste des aliments à éviter quand tu nourris les oiseaux :

  • tous les aliments salés,
  • le pain sec et les biscottes (les miettes après le repas sont tolérées),
  • les déchets de pâtisserie et la noix de coco sèche, qui gonflent et provoquent des troubles digestifs,
  • le lait : les oiseaux ne peuvent pas le digérer, le rendant potentiellement mortel,
  • les graines de lin ou de ricin qui sont toxiques.

Les GastroMômes et les oiseaux

PtitChef adooore les oiseaux. Il faut dire que je le traîne au Parc des Oiseaux depuis qu’il est tout petit. Il reconnait déjà plusieurs espèces et joue souvent avec ses figurines à créer des mini-mondes d’oiseaux. De plus, cette année, sa maîtresse de maternelle a choisi comme thème : … les oiseaux ! Les enfants de la classe de maternelle ont donc confectionné des tableaux sur les oiseaux du jardin et des mangeoires avec du matériel récupéré.

Mangeoire pour oiseaux fabriquée à l'école maternelle. matériel recyclé. boite de jus de fruit
Mangeoire pour oiseaux fabriquée à l’école maternelle.

MiniCheffe apprécie de nourrir les oiseaux. Elle est toujours partante pour m’accompagner remplir les mangeoires, même par temps froid. Elle adore leur donner une grosse cacahuète que les mésanges dévoreront ensuite.

MiniCheffe et les graines , enfant nourrit oiseaux du jardin
MiniCheffe et les graines

Partage cet article pour en faire profiter les oiseaux !

Pour partager :
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
    7
    Partages
  • 7
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*